Connexion utilisateur
Accueil | Quadriennal 2010-2013 | C. Proposition 2010-2013 | C.2. Structuration | C.2.3. Pôle Systèmes embarqués hautes performances | Action Algorithmique pour les nouveaux supports d'exécution (MAO)
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'FROM drupal_twitter twitter WHERE .uid = 1 ) count_alias' at line 2 query: SELECT COUNT(*) FROM (SELECT FROM drupal_twitter twitter WHERE .uid = 1 ) count_alias in /var/www/virtual/asr.univ-perp.fr/htdocs/modules/views/plugins/views_plugin_pager.inc on line 141.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'FROM drupal_twitter twitter WHERE .uid = 1 LIMIT 0, 10' at line 2 query: SELECT FROM drupal_twitter twitter WHERE .uid = 1 LIMIT 0, 10 in /var/www/virtual/asr.univ-perp.fr/htdocs/modules/views/plugins/views_plugin_query_default.inc on line 1191.

Action Algorithmique pour les nouveaux supports d'exécution (MAO)

Animation : Denis Trystram, LIG, 51 avenue J. Kuntzmann 38330 Montbonnot St. Martin

Composition

Universitaires et institutionnels (permanents) :

  • Anne Benoit, Loris Marchal, Yves Robert, Frédéric Vivien (LIP ENS-Lyon)
  • Evripidis Bampis et Eric Angel (LaMI-Evry)
  • Olivier Beaumont, Lionel Eyraud-Dubois (LaBRI, Bordeaux)
  • Patrick Martineau (Tours)
  • Frédéric Guinand, Éric Sanlaville (Le Havre)
  • Laurent Philippe, Jean-Marc Nicot (Besançon)
  • Emmanuel Jeannot (LORIA, Nancy)
  • Rodolphe Giroudeau, Jean-Claude Konig (LIRMM, Montpellier)
  • Christophe Cérin, Jean-Christophe Dubac, Lucian Finta (LIPN, Villetaneuse)
  • Johanne Cohen (PRISM-CNRS)
  • Denis Trystram, Pierre-François Dutot, Gregory Mounie, Frédéric Wagner (ID-IMAG, Grenoble)

Positionnement scientifique

Les nouveaux supports d'exécution (grappes de calcul, grilles de calcul, dispositifs de calcul global, ubiquitaire ou embarqués) ont envahi peu à peu le paysage du calcul, créant même des applications nouvelles (fouilles de données, bio-informatique, multi-média, réalité virtuelle, etc.). L'algorithmique traditionnelle n'est plus toujours efficace pour concevoir des programmes performants. Notre groupe de travail à l'ambition de formaliser des problèmes nouveaux liés aux nouvelles conditions d'exécution sur grilles de calcul, de concevoir des méthodes d'analyse nouvelles et adaptées, et de mutualiser les expériences liées à l'implémentation.

Plus précisément, le caractère hiérarchique des grilles (collections de grappes) influence fortement les performances et des algorithmes spécifiques doivent être imaginés. Les processeurs comme les liens de communications sont hétérogènes, ce qui influence beaucoup la conception d'algorithmes. Les compromis temps de calcul et temps de communication sont différents des systèmes traditionnels, un calcul automatique du grain des applications doit être introduit. Enfin, ces nouveaux supports d'exécution sont caractérisés par une grande dynamicité et versatilité : les liens de communications peuvent à tout moment se congestionner, des processeurs peuvent disparaitre ou devenir disponibles n'importe quand... Il est donc nécessaire aujourd'hui de concevoir les algorithmes en tenant compte d'emblée de leur adaptation aux ressources. De plus, les données disponibles sont souvent connues de façon peu précises, ce qui peut conduire à une dégradation dramatique des algorithmes classiques.

La liste des thèmes couvert est la suivante :

  • algorithmique adaptative
  • algorithmes oblivious
  • algorithmique hybride et poly-algorithmes
  • impact de l'hétérogénéité et de la hiérarchie sur la conception d'algorithmes
  • modélisation de plate-forme d'exécution
  • modèles d'exécution (tâches parallèles, divisibles, etc.)
  • Optimisation d'algorithmes de gestion de ressources
  • Optimisation multi-objectifs
  • algorithmes à approximation garantie
  • sensibilité, robustesse et stabilisation
  • théorie des jeux algorithmique

Notre groupe de travail regroupe des équipes très complémentaires, possédant chacune des compétences dans un ou l'autre domaine cité ci-dessus. Un travail commun sur les modèles et sur les outils est indispensable si l'on veut développer des grandes applications sur plusieurs sites ou si l'on veut concevoir des modèles et algorithmes universels (quel que soit le support d'exécution).

Actions d'animation : points forts

À l'image d'un laboratoire sans mur, le groupe est organisé par sous-projets transversaux. À l'image du fonctionnement de ces dernières années, nous voudrions pouvoir continuer à interagir de façon très flexible entre chercheurs permanents et doctorants appartenant à 3 ou 4 sites sur des sujets ciblés. Plusieurs réunions plus larges, ouvertes sur des communautés bien identifiées, seront organisées (groupe Gotha, GdR RO ou groupe thématique portant sur des applications spécifiques inter GdR). Des prototypes logiciels sont également envisagés (à partir du logiciel OAR ou projet Ggen par exemple).

Chaque année, MAO s'est réuni 3 ou 4 fois (voir site web). Ce site contient également une liste à jour des conférences et workshops du domaine ainsi qu'une liste de documents pédagogiques sur l'ordonnancement.